Title: L'approche morphologique de la ville et du territoire : Gianfranco Caniggia: lecture de Florence
Editors: Caniggia, Gianfranco
Demeur, Suzanne
Malfroy, Sylvain
Matthu, Roland
Nizet, François
Extent : 162
Publisher / Ed. Institution : Haute Ecole d Ingénieurs et d Architectes de Fribourg
Publisher / Ed. Institution: Fribourg
Issue Date: 2016
Edition: 2. Auflage
License (according to publishing contract) : Licence according to publishing contract
Type of review: Not specified
Language : French
Subjects : Typologie des édifice; Formes urbaine; Centre historique; Permanences historique
Subject (DDC) : 720: Architecture
Abstract: Publié pour la première fois en langue française, "Lecture de Florence" est un exposé que Gianfranco Caniggia (1933-1987) fit à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, lors de manifestations consacrées à Saverio Muratori (1910-1973), architecte et historien de l'architecture, dont la pensée et les travaux ont fondé sur des bases nouvelles les rapports de l'architecture avec la ville et avec l'histoire. Dès les années 50, Muratori prend conscience, à travers la crise de l'architecture et la crise de la ville, de l'enjeu culturel fondamental que revêt la continuité des établissements humains et la "nécessité de l'ancien, comme infrastructure, pour que le nouveau puisse émerger et se développer". Il s'attache dès lors à rétablir ce que la crise a séparé : le rapport entre structures urbaines existantes et les nouvelles interventions, le rapport entre histoire et projet dans l'enseignement de l'architecture. Cette réconciliation implique pour Muratori la nécessité de retourner à la réalité concrète, qu'il importe de comprendre dans ses mécanismes opératoires, et de recourir à une méthode, dont les visées globales et relationnelles s'opposent aux idéologies antagonistes et partielles de la "culture de la crise". Poursuivant cette ligne de pensée, Caniggia nous fait découvrir, dans cette approche morphologique de Florence, les mécanismes de formation et d'évolution de sa forme urbaine et territoriale. Considérant la ville comme une totalité structurée, il en observe les nivaux progressifs d'organisation, leurs composantes et leurs interactions, selon un double point de vue: diatopique et diachronique. Caniggia nous donne ainsi une illustration de la méthode muratorienne, et l'occasion de nous familiariser à l'analyse des processus de formation et de transformation des "organismes" urbains. L'auteur structure cette "Lecture de Florence" selon plusieurs échelles d'observation. Après avoir examiné le rapport entre l'implantation de la ville et son territoire, il analyse ses phases successives de formation et d'expansion à partir du noyau originel. Dans la deuxième partie, il approfondit l'étude du tissu de base. Partant d'une comparaison de divers cas de mutation de la typologie du bâti en Italie, il observe les processus d'évolution et de transformation de la maison florentine, depuis la "domus" romaine jusqu'à l'immeuble de logement collectif du XIXème siècle. Rétablissant ainsi les liens entre les différentes échelles d'espace et de durée, Caniggia cherche comment tisser à nouveau les mailles de nos villes démantelées.
Departement: Architecture, Design and Civil Engineering
Organisational Unit: Institute of Urban Landscape (IUL)
Publication type: Book
URI: https://digitalcollection.zhaw.ch/handle/11475/16819
Appears in Collections:Publikationen Architektur, Gestaltung und Bauingenieurwesen

Files in This Item:
There are no files associated with this item.


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.