Please use this identifier to cite or link to this item: https://doi.org/10.21256/zhaw-19985
Publication type: Working paper – expertise – study
Title: Charge de travail dans l'assistance sociale et ses effets sur le taux de sortie et les frais de dossier : suivi scientifique d'un projet pilote dans le cadre du soutien à long terme des services sociaux de la ville de Winterthur (1.9.2015 – 28.2.2017)
Authors: Eser Davolio, Mirjam
Strohmeier Navarro Smith, Rahel
Zwicky, Heinrich
Gehrig, Milena
Steiner, Isabelle
et. al: Yes
DOI: 10.21256/zhaw-19985
Extent: 38
Issue Date: Apr-2020
Publisher / Ed. Institution: ZHAW Zürcher Hochschule für Angewandte Wissenschaften
Publisher / Ed. Institution: Zürich
Language: French
Subjects: Charge de travail; Assistance sociale; Frais de dossiers
Subject (DDC): 361: Social work and welfare
Abstract: Afin d'examiner les effets d'une réduction de cas sur les coûts par dossier et le taux de sortie, le conseil municipal a accordé trois postes supplémentaires à temps plein. Les services sociaux de la ville de Winterthur ont chargé le département du travail social de la ZHAW de fournir un accompagnement scientifique pour le projet pilote de septembre 2015 à février 2017. En mai 2015, trois anciens travailleurs sociaux du service de conseil social de Winterthur ont été tirés au sort pour former le groupe expérimental de septembre 2015 à février 2017. Ces trois travailleurs sociaux ont eu une charge maximale de 75 cas par poste à 100 % pendant la période expérimentale de 18 mois, tandis que les autres travailleurs sociaux ont eu une charge initiale de 124 cas (15 septembre 2015) à 143 cas (17 février 2017) par poste de travail à 100 %. Le groupe expérimental a cédé certains de ses cas précédents au hasard lors du lancement de l'expérience. Les nouveaux cas ont également été attribués de manière aléatoire. La présente étude a examiné si l'utilisation d'un plus grand nombre de ressources en matière de travail social pourrait être bénéfique et si des économies sur les coûts d'assistance sociale pouvaient être réalisées avec une charge de travail réduite. Si on calcule les coûts moyens des cas dans les deux groupes en comparaison, il apparaît que le groupe expérimental peut faire état d'une économie moyenne d'environ 1’452 Fr. par cas et par an. Si l'on considère ce montant sur le nombre total de 2'903 cas (pendant la phase expérimentale) de conseil à long terme, cela donne un total de 4'195’000 Fr. de potentiel de réduction des coûts pour la ville de Winterthur, si tous les travailleurs sociaux de l'aide à long terme travaillaient dans le même cadre avec un maximum de 75 cas par poste de travail à 100 %.
URI: https://digitalcollection.zhaw.ch/handle/11475/19985
License (according to publishing contract): Licence according to publishing contract
Departement: Social Work
Organisational Unit: Institute of Diversity and Social Integration (IVGT)
Published as part of the ZHAW project: Fallbelastung in der Sozialhilfe und deren Auswirkung auf die Ablösequote
Appears in Collections:Publikationen Soziale Arbeit

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
2020_Eser-Davolio-etal_ZHAW-Schlussbericht_Falllast_FR.pdf687.51 kBAdobe PDFThumbnail
View/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.